Actualités

Lecture

Abaissement

 

"Il s’est dépouillé lui-même…

Il s’est humilié lui-même

se rendant obéissant jusqu’à la mort…"

Philippiens 2 v 7 et 8

 

"Je viens pour faire ô Dieu ta volonté" (Hébreux 10-7). Par ces mots le Seigneur exprime son volontariat, dés le ciel, pour venir sur terre accomplir notre rachat. Il s’est dépouillé de la magnificence de sa position divine pour apparaître sous les trait d’un homme des plus ordinaire.

Les soldats se sont moqués de lui. Ils pensaient humilier celui qui se disait roi d’Israël, mais ils ignoraient que le Fils de Dieu en se plaçant, Lui le créateur, entre les mains de ses créatures, acceptait déjà un abaissement sans pareil.

Il avait accepté l’humiliation de vivre les limitations de notre condition humaine, Il accepta aussi celle de passer par la mort.

 

Pour accomplir la volonté de Dieu d’être notre sauveur, le Christ s’est humilié, s’est dépouillé (ou : s’est anéanti) …lui-même !

Jésus a dit de sa vie : "personne ne me l’ôte, mais je la donne de moi-même" (Jean 10 v 18). Il a consacré toute sa vie à se donner lui-même dans l’abaissement le plus complet.

Paradoxalement, de cet abaissement, se dégagent toute sa majesté et sa puissance d’amour !

C’est dans les seuls buts de nous aimer et de nous sauver qu’Il s’est ainsi humilié. Il s’est abaissé jusque dans la mort pour nous en relever : Il nous a ressuscité ensemble (Ephésiens 2 6) .

F. Rivére

Lecture proposée : Philippiens 2 v 1 à 11